Bien choisir un futur apprenti est un gage de réussite pour une formation en alternance.

Voici les étapes d’un bon recrutement !

ETAPE 1 : REPERER DES CANDIDATS POTENTIELS :

  • Définir le profil du jeune que vous souhaitez recruter, au regard des besoins de votre entreprise et de votre équipe officinale.
  • Identifier le collaborateur qui assurera la fonction de maître d’apprentissage ou tuteur, si ce n’est pas vous-même.
  • Vérifier auprès du CFA, et particulièrement dans l’onglet Espace Apprenti si des CVs sont en attente de consultation.
  • Poster une offre d’apprentissage ici

ETAPE 2 : ORGANISER LES ENTRETIENS PREALABLES :

Et pour cela vous pouvez vous appuyer sur les critères Parcoursup qu’examinera la commission d’examen des vœux :

Disposer d’une bonne maîtrise des compétences attendues en sciences et /ou technologie : sciences de la vie – chimie – physique – mathématiques ! 

Vous pouvez demander à votre futur candidat ses résultats académiques (résultats de 1ère et terminale ou, pour les candidats en réorientation post-bac ou professionnelle, les résultats obtenus aux épreuves du baccalauréat et résultats obtenus dans les formations universitaires suivies. Le produit en croix et les conversions restent des prérequis simples mais indispensables, tout comme le fait de savoir rendre la monnaie rapidement et sans erreur (un + au comptoir !).

Disposer de compétences de communication dans l’expression orale et écrite en français !

Vous pouvez également demander les notes des épreuves anticipées du baccalauréat de français (écrit et oral) et/ou demander au candidat de ranger quelques boites de médicaments par ordre alphabétique.

Savoir s’organiser dans le travail personnel et collectif !

Quelles sont les appréciations des professeurs de lycée sur les bulletins ? 

Disposer de compétences méthodologiques et comportementales !

Autonomie dans le travail, compétences relationnelles et adaptabilité, implication, capacité à s’investir et à s’impliquer dans les travaux demandés. La posture, la tenue irréprochable, la discrétion et le savoir-être du candidat sont déterminants pour intégrer le monde de la santé.

Savoir développer le contact, savoir être à l’écoute !

A-t-il des engagements citoyens ou est-il investi dans une association ou dans un autre cadre ? Quelles sont ses expériences d’encadrement ou d’animation ? Quelles sont ses pratiques sportives et culturelles ?

L’officine est un milieu dans lequel les professionnels de santé sont en permanence au contact des patients, mais aussi et surtout au service de leur santé. Vous devez donc étudier attentivement le comportement des candidats : sont-ils souriants, avenants, empathiques ? Les codes de politesse sont-ils acquis (Sourire, Bonjour, Au Revoir et Merci) ?

Motivation, connaissance de la formation, connaissance du projet ?

Quelle est sa capacité à expliquer le choix de cette formation ou du métier ? Quelle représentation du métier se fait le candidat ? Quelles sont ses expériences en lien avec la formation et/ou le métier ? Est-ce que son projet de formation est motivé et en adéquation avec le cursus ? Quelle vision de l’alternance ?

ETAPE 3 : CONTACTER LE CFA POUR REPARLER DES CANDIDATS (si vous le souhaitez)

Un test d’auto-évaluation est demandé à tous les candidats prenant contact avec le CFA35PP, vous pouvez vous rapprocher du CFA pour échanger sur les résultats obtenus par le candidat que vous souhaiteriez rencontrer et/ou inviter les candidatures spontanées à nous contacter via contact@cfa35pp.fr pour le réaliser.

NEW : Le BP évolue vers le DEUST et le candidat devra répondre aux critères Parcoursup !

ETAPE 4 : ETABLIR UNE PROMESSE D’EMBAUCHE

La promesse d’embauche n’est pas un contrat : avec la réforme du DEUST le candidat doit répondre aux critères Parcoursup et aucune inscription ne peut-être validée sans cela ! La pré-inscription ne vaut pas inscription : elle débouchera sur une inscription et donc une signature de contrat sous réserve que le candidat soit sélectionné par la commission d’examen des vœux !